facebook
vignerons
entete-2

La vinification

En février ou mars, nous mettons enfin le vin en bouteille. C'est le tirage. C'est à ce moment que nous provoquons une fermentation alcoolique dans la bouteille, à l'origine de l'effervescence du Champagne. La prise de mousse dure environ 1 mois. Le dioxyde de carbonne, dégagé lors de cette fermentation, est emprisonné dans la bouteille, et fait monter la pression entre 6 et 7 bars.

Vient ensuite, le vieillissement. Un brut sans année aura besoin (légalement) d'au moins 15 mois en cave, et un millésime de 3 ans, à compter de la date de tirage. Afin de bien développer les arômes de chaque cuvée, nous laissons en moyenne la cuvée Vincent Gonet reposer 2 ans et nos millésimes 6 ans.

Quelques mois avant la vente de la bouteille de champagne, nous la remuons sur des gyropalettes afin de déplacer le dépôt issu de la prise de mousse, de son épaule vers le goulot.

Lors du dégorgement, le goulot de la bouteille est congelé emprisonnant ainsi les levures mortes dans un glaçon qui sera expulsé par la pression au moment de son ouverture.

Il reste à incorporer la liqueur d'expédition pour compléter le volume de 75 cl par bouteille, et à refermer celle-ci avec un bouchon de liège et un muselet. La liqueur d'expédition verra sa concentration en sucre varier du plus au moins selon que nous préparons, un demi-sec, un brut, ou un extra Brut.

Extra Brut a une teneur en sucre inférieure à 6 g/l
Brut si la teneur en sucre est inférieure à 15 g/l
Demi-sec a une teneur en sucre qui se situe entre 33 et 50 g/l


L'habillage finalise tout le travail nécessaire à l'élaboration d'une bouteille de champagne GONET SULCOVA.