facebook
vignerons
entete-4

Le travail de la vigne

L'année viticole commence au 1er novembre pour se terminer le 31 octobre. Elle suit le cycle végétatif de la vigne.

Pendant le repos hivernal (de novembre à mars), la taille consiste à la sélection de charpentes porteuses de fruits selon une réglementation précise. Elle a pour principaux objectifs de limiter les rendements et de préserver le cep.

Lors du réveil végétatif (mars, avril), nous attachons les brins taillés à un fil lieur afin de donner une direction pour la pousse de la vigne. En effet, ce travail est nécessaire car ce végétal est une liane qui grandit de façon anarchique.

Dès que la vigne a sortie 2 ou 3 feuilles sur chaque brin, nous sélectionnons les pousses utiles pour la prochaine récolte ou la taille de l'année suivante. Tous les autres sont supprimés afin d'éliminer les foyers de maladies dues à une végétation trop abondante.

Toute la saison estivale (de juin à début août) consiste à maintenir la végétation propre et aérée grâce à environ 2 palissages et 3 rognages. Ces opérations permettent de contenir la pousse qui peut aller jusqu'à 1 mètre dans une semaine. Pendant cette période, nous luttons contre les maladies (mildiou, oïdium…) et les nuisibles (mange-bourgeons, vers de la grappes…). Notre maison a opté pour la lutte raisonnée qui implique une rigueur et une surveillance rapprochée des cultures afin de répondre au mieux et au moment opportun aux besoins phytosanitaires.

Dès la mi-août, la sève amorce sa descente dans le cep, les grains de raisins changent alors de couleur et la vigne cesse de pousser. C`'est l'aoutment. Pendant cette période, nous n'intervenons plus pour ne pas laisser de résidus sur les grappes ;

Enfin, l'effervescence des vendanges arrive généralement mi-septembre. Pendant 15 jours, 2 hordons (équipes de vendangeurs) se répartissent les secteurs de la Marne et de l'Aube. Tout le raisin est rapatrié à Epernay par camions frigorifiques afin d'assurer son bon état sanitaire.